En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Orientation post bac

Une ancienne élève de Jean Puy passe sa soutenance de Doctorat au Lycée

Par admin jean-puy, publié le jeudi 2 juillet 2020 15:20 - Mis à jour le jeudi 2 juillet 2020 16:48
Resized_20200528r_134018.jpg
Fin mai, Adeline DURAND a retrouvé son Lycée pour y soutenir sa thèse de Doctorat en Sciences des Matériaux.
Une ancienne élève de Jean Puy passe sa soutenance de Doctorat au Lycée

Fin mai, Adeline DURAND a retrouvé son Lycée pour y soutenir sa thèse de Doctorat en Sciences des Matériaux.
Une ancienne élève de Jean Puy
Après trois années passées au Lycée Jean Puy, Adeline a réussi le Bac S (section Européenne Allemand et LV3 Chinois) avec la mention Très Bien en juin 2010.
Ses études scientifiques :
Elle a ensuite fait deux années de Prépa Scientifique Physique-Chimie au Lycée Claude Fauriel de St Etienne (la seconde en Classe Etoile), années au terme desquelles elle a passé les Concours Communs Polytechniques (CCP) et intégré une Grande Ecole, l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Lille (ENSCL).
Elle a étudié trois années à l’ENSCL et a obtenu un double Master et son Diplôme d’Ingénieur Chimiste en 2015.
Sur les recommandations de cette Ecole, elle a poursuivi ses études avec la préparation d’un Doctorat en Sciences des Matériaux au cours duquel elle a axé ses recherches sur la Diffusion dans les métaux à haute entropie. Ses connaissances en Anglais et en Allemand lui ont permis de pouvoir étudier à Bochum, en Allemagne, à la Ruhr-Universität-Bochum (RUB), qui réunit plus de 42 000 étudiants.
A la RUB, elle a eu la chance d’avoir deux excellents Directeurs de Thèse, un Allemand, le Professeur Gunter EGGELER et un Américain, le Professeur Easo GEORGE.
En même temps, elle a été admise à parfaire ses connaissances à l’Institut Max-Planck de Düsseldorf (Allemagne) dans le cadre d’un programme doctoral.
Conférences et stage à l’étranger :
En marge de la préparation de sa thèse de Doctorat, Adeline a eu la chance d’être envoyée faire des conférences sur l’état de ses recherches en Israël, aux Etats-Unis, en Corée du Sud, et enfin au Japon. Elle a chaque fois pu rencontrer des chercheurs venus du monde entier et engranger de nouvelles connaissances.
Le Professeur Easo GEORGE l’a aussi invitée à faire un stage de trois mois au Laboratoire national d’Oak Ridge (Tennessee), Etats-Unis. Ce laboratoire, surnommé « The secret city », a été créé en 1942 pour élaborer le « Projet Manhattan » qui produisit la 1ere bombe atomique.
Sa thèse de Doctorat :
Adeline a rendu sa thèse le 11 mars dernier et n’a pas pu la soutenir en Allemagne à cause de l’épidémie de Coronavirus. Heureusement, Madame CREQUY, le Proviseur de Jean Puy, l’a autorisée à le faire fin mai dans une salle de Sciences Physiques de l’établissement qu’elle connaissait bien pour y avoir travaillé pendant sa scolarité à Jean Puy. La boucle était bouclée !
C’est en visioconférence qu’elle a présenté ses travaux, qu’elle a ensuite été interrogée par des chercheurs de plusieurs nationalités et qu’elle a brillamment réussi son Doctorat.
Elle a été embauchée par l’Ecole Polytechnique Fédérale basée à Lausanne (Suisse) en tant que Post-Doctorante et y poursuit désormais ses recherches.